Nord: Ces lieux ouverts pour le déconfinement que vous n'auriez jamais pensé visiter.

Mis à jour : mai 10

Le déconfinement, on en rêvait tous!

Marcher, courir, retrouver la nature... On a tous besoin de s’aérer l’esprit après ces 2 mois passés enfermés. Malheureusement, nos rêves se tarrissent.. Les musées et les plages resteront fermés, les musées et les restaurants n’en parlont même pas. Alors voici mes idées de sorties nature auxquelles vous n’aviez peut-être pas pensé, à moins de 100km de Lille et exclusivement dans le département du Nord.

Saviez-vous que notre département comptait 2 des 48 Parcs Naturels Régionaux de France ? Personnellement, j’ai honte à dire que je connais encore assez mal ma région finalement (ça arrive même aux meilleurs) et la plupart de ces lieux figureront sur ma to-do post confinement.

Allez, mets tes baskets, prends ton sandwich, ta gourde, ton masque, garde tes distances de sécurité et c’est parti !


D'après les informations du site du gouvernement, tous ces lieux devraient réouvrir le 11 Mai 2020. Si toutefois, ils ne le sont pas, ou que les lieux ne permettent pas les distances de sécurité, c'est du bon entendement que de rebrousser chemin, car pour rappel, les regroupements de plus de 10 personnes ne sont pas autorisés juqu'au 1 Juin 2020.


1. Explorer un TERRIL du Nord

Si vous n’y êtes encore jamais montés, c'est l'occasion de le faire ! De nombreux terrils proposent des chemins aménagés pour aller admirer les panoramas sur la région. Les plus connus sont ceux du Pas-de-Calais mais connaissez-vous ceux du Nord ?


Le Terril de Raismes Sabatier qui domine la forêt et offre à son sommet une vue imprenable à 360°. Le chemin escarpé est assez sportif mais le résultat en vaut la peine.

Le Terril du Lavoir Rousseau qui offre un panorama incroyable sur la forêt de Saint Amand et sur toute la région de Valenciennes, parfait après une balade en forêt.

Les 2 Terrils de Roost Warendin qui offrent quant à eux un superbe point de vue sur le Douaisis, le chemin est parcemés de Bouleaux, parfait pour enfin serrer un arbre!

Le Terril des argales était à l’époque, le plus grand terril de la région avec une circonférence de 140 hectares. Il était si lourd, qu’il a fini par s'effondrer dans le sol, laissant un trou béant qui a fait apparaître un étang. Une superbe rando de 5km permet de découvrir le paysage minier et la flore locale, retrouve sa fiche rando ici.


2. Retourner voir les FLANDRES et ses villages patrimoines


Les flandres ne se résument pas qu’aux estaminets, enfin presque..

De nombreux chemins de randonnées ainsi que le nouveau réseau point noeuds pour les vélos permettent de cheminer à travers des paysages splendides des Flandres. Cassel, Le monts des Cats, Le monts noir, vous connaissez mais êtes-vous déjà aller à la découverte de Berthen, Boeschèpe, Godewaersvelde, Oxelaëre, Saint-Jans-Cappel ou encore Terdeghem, ses villages classés patrimoine.

De Bailleul à Cassel, retrouvez les chemins de Grandes Randonnées des Monts de Flandre en cliquant ici. Et si vous êtes plutôt vélo, pour acheter la carte du réseau point noeud, rendez-vous sur le site de J'adore Le Nord


3. Découvrir les Mégalithes de la Vallée de la Sensée


Saviez-vous que le Nord aussi est une terre de légende et de cailloux bizarres ? La Vallée de la Sensée, entre Douai et Cambrai regorge de mégalithes, témoins d’une vie active il y a des milliers d’années. Les alentours sont très jolis avec les marais d’Arleux et la forêt, de quoi s’évader sur ses petits chemins.

On commence par la “Pierre qui pousse” à Aubigny-au-Bac, puis au “Polissoir” de Féchain puis on continue vers la “Pierre du diable” et “la cuisine des fées”. Si vous tombez dans une nouvelle passion, pensez à lire le super blog de Nord Découverte à ce sujet.


De nombreuses randonnées sont à faire à travers les villages, au détour des églises, en passant par les marais, les canaux. Vous retrouverez toutes ces randonnées sur le site de la ville d’Arleux


4. Explorer les forêts et les bois insolites de la région


On est tous déjà aller se promener dans nos forêts, mais il y a des expériences qui marquent plus que d’autres.


Traverser la mythique trouée d’Arenberg

On connait tous le célèbre Paris-Roubaix, mais franchement la mythique trouée d’Arenberg, ça fait rêver non ? C’est le passage le plus difficile du parcours avec 2,4km sur des pavés au coeur de la forêt. Après, on n’est pas obligé de la traverser en vélo, un chemin la longe aussi à pieds.

Pas très loin, on peut aussi aller voir la Mare à Goriaux. C’est plus précisément un étang qui a été formé par un long processus d’affaissement des mines. Aujourd’hui c’est un endroit magique avec une réserve biologique totalement colonisée par la végétation. Le dépaysement est total.


Le Bois des Huits Rues à Morbecque

Ce bois est particulier car on n’y vient pas seulement pour s’aérer l’esprit de la nature, non ici c’est un ancien site de lancement des premières fusées V1 de la deuxième guerre mondiale( qui n’a finalement jamais été exploités). On y retrouve des panneaux explicatifs, la rampe de lancement, des bunkers plus ou moins bien conservés et des trous d'obus disséminés dans tout le bois. Une visite insolite à mettre sur votre liste de déconfinement !


L’arbre-échelle d’Ostricourt

Niché au coeur du bois d’Offlarde accolé à la foret de Phalempin, voici un arbre pas comme les autres ! L’arbre mesure 40 m de haut et 3,6 m de circonférence. Il aurait entre 200 et 300 ans. il fut tout de suite remarqué pour être destiné à faire tour de guet aux soldats Allemands de la première guerre mondiale. Aujourd’hui on n’y monte plus mais le pauvre arbre a conservé ses échelons. Une balade de 7km nous emmène à la découverte du patrimoine minier (cité, entrée de puits..) et des vestiges des deux guerres mondiales (arbre échelle, blockhaus..).

Téléchargez la fiche du circuit rando ici


Retrouver aussi mes forêts coups de coeur et comment y accèder sans la voiture dans mon top 5 des forêts près de Lille


5. Parcourir les chemins de Halage

Les chemins de Halage, ces petits chemins qui longent les rivières et les canaux sont nombreux autour de Lille, on en trouve le long de la Deule, du canal de Roubaix, le long de la Lys, mais aussi le long de la Scarpe autour de Douai. Ce sont toujours des chemins bucoliques, très verts au bord des canaux du Nord. La quiétude des lieux a le don de nous transporter loin, très loin. Bref, l’heure est à la sortie du vélo alors profitez-en pour vous perdre (impossible!) sur tous ses chemins, pas de prise de tête c'est toujours tout droit!

Retrouvez aussi mes articles précédents sur des cyclo rando simples pour débutants au départ de Lille Circuit Vélo: Lille - Haverskerque (43km) et Circuit Vélo : Lille - Festubert (35km)


6. S’aventurer dans des sites autour de Lille


Les Australiens de Fromelles

Et si on en profitait pour approfondir nos connaissances de notre histoire ?

Tristement connu pour sa bataille en juillet 1916, ce site qui d’habitude reçoit surtout des Australiens mérite notre attention. Situé au coeur des Weppes à 2 pas de Lille, 10 sites sont à visiter sur un parcours de 8,5km. Ce sont notamment des lieux de mémoire et de recueillement de cette bataille de 1916 qui sont dans l'espace public. Pour retrouver la fiche du circuit rando c'est ici.


Bouvines et ses vitraux

Lieu de la célèbre Bataille de Bouvines de 1214, ce village est situé au coeur du Mélantois. On y va pour ses nombreux parcours sur des sentiers bucoliques.

Le must tout de même c’est d’aller voir les 21 vitraux de l’église de Saint-Pierre. Une vraie bande dessinée multicolore retraçant la bataille. A découvrir sans tarder.

Pour retrouver les différents parcours proposés c'est ici.


7. Respirer l’air vivifiant de l’Avesnois

A part le Maroilles et ses vaches, on ne connaît pas grand chose de ce coin finalement. Et pourtant les bocages, les forêts mystiques, les vergers fleuris, les moulins au bord des rivières sinueuses, les villages de pierre bleues.. tout ça nous laisse bien rêveurs. Forcément, un patrimoine aussi remarquable ça se visite, et les chemins de randonnées sont inombrables.

Pour retrouver les fiches des circuits de randonnées c'est ici et n'hésitez pas à lire mon article précédent sur un week-end à Maroilles


8. (Re)découvrir les villes fortifiées du Nord

Tu adores te balader à la citadelle de Lille et Vauban t’as toujours impressionné ? Tu aurais aimé aller voir les plans reliefs de toutes ces villes fortifiées au Palais des Beaux Arts ? Eh bien, c’est le moment d’aller les voir en vrai !


Le Quesnoy est une petite ville fortifiée qui a su garder la totalité de ses remparts. Second site fortifié en France après Carcassonne, Le Quesnoy reste une destination incontournable pour qui veut comprendre le fonctionnement de ces villes fortifiées. Aujourd’hui aménagés en un parcours de 4km, entre marais et remparts, on peut découvrir un sentier qui mène à une enclave néo-zélandaise! Eh oui, ce sont eux qui libérèrent la ville en 1918.


Bergues, même si tout le monde connaît, qui y est déjà vraiment allé ? Bergues, star du film Bienvenue chez les Ch'tis est un village typique des flandres. Avec son beffroi et son architecture caractéristique, elle vaut vraiment le détour. Elle a conservé la quasi totalité de ses remparts, longs de 5.3 km, avec ses portes et ses tours, de quoi s’offrir une bonne balade. D'ailleurs son canal est le plus vieux canal creusé de France, à la main !!


Ne rater pas non plus Gravelines, fortifiée depuis le XIIe siècle, Condé-sur-Escaut et ses trésors patrimoniaux ou encore Maubeuge. Toutes ces villes ont gardé la totalité de leur fortifications du temps de Vauban et de son pré carré !

De quoi organiser une belle journée à la découverte d’un de ces sites.


9. Découvrir l'histoire locale de nos aieux



L'idée d'aller visiter un cimetière n'est pas forcément très tentante d'habitude mais à puisque les parcs sont fermés, c'est le moment d'aller s'octroyer une petite visite en toute quiétude dans les 2 magnifiques cimetières de la Ville.


Le cimetière de l'Est à Lille

Pour le coup, ce cimetière ressemble étrangement à un parc avec ses 22 Hectares et ses 520 espèces de plantes différentes, je dirais même que c'est presque un jardin botanique, et c'est normal ! Il a été créé en 1779 à l'emplacement d'un ancien parc. Il reste cependant assez méconnu alors qu'il est l'un des plus vieux cimetières de grande taille en France. Beaucoup de personnalités lilloises y sont enterrées, on pense notamment à Pierre Mauroy, Léon Trulin, Faidherbe, Alexandre Desrousseaux le célèbre auteur du Petit Quinquin, ainsi que de nombreux riches industriels du siècle passé . D'ailleurs, la chapelle de la famille Gonnet a été inscrite à l'inventaire des monuments historiques en avril 2006. C' est l'un des plus beaux monuments funéraires du cimetière. Bref, une vraie promenade bucolique vous attend au milieu de ses arbres et sépultures dans le calme


Le cimetière du Sud à Lille

Deuxième merveille méconnue de taille extravagante avec ses 33 hectares aux allures de parc paysager, c'est le 3e plus grand cimetière de France. Il a été créé en 1864, après le cimetière de l'Est. Ici, on retrouve plusieurs carrés militaires des deux guerres mondiales avec notamment une partie du Commonwealth et une partie Allemande. Les morts de l'explosion des 18 ponts y figurent aussi dans un carré spécial (ceux qui habitent le quartier Moulins connaissent).

On y retrouve d'autres personnalités Lilloise comme Charles-Alexandre Rameau ou encore le compositeur de l'Internationale (ou pas?) ainsi qu'un grand nombre de monumentns très curieux et insolites.


Le cimetière de Seclin

Ce qui attire la curiosité dans ce cimetière c'est son énorme monument en forme de pyramide qui fait office d'entrée. Le monument, classé Monument Historique, a été construit en 1808 par l'architecte Benjamin Dewarlet ( l'architecte du célèbre pont Napoléon à Lille)

On l'appelle à tort ou non, un cénotaphe. Mais, on ne sait pas vraiment ce qu'il fait là. Beaucoup d'historiens pensent aujourd'hui qu'il ne s'agit que de la maison du gardien du cimetière.

Quant au cimetière, bien que moins loufoque que ceux de Lille, permet de se recueillir devant le monument aux disparus de la Guerre de 14/18. Il y a aussi le cimetière militaire allemand.


Cet article vous a plu ? N'hésitez pas à découvrir notre liste collaborative des 100 lieux à voir dans les Hauts de France par 100 Instagrameurs, pour la suite avec des lieux insolites dans toute la région !


100lieuxHautsdeFrance.png

© Les Micro-Aventures de Lulu. Créé depuis 2019 avec passion par Lucie Spileers